Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 09:58

Je saisie l’occasion de vous présenter le travail de l’artiste Nathalie Lété suite à la réception de la jolie collection de vaisselle en mélamine qu’elle a réalisé pour Petit Jour Paris.

En faisant mes recherches, je découvre à quel point Nathalie Lété est prolifique et je me demande quand est-ce que cette femme trouve t’elle le temps de dormir ! Il faut dire que son monde plastique est un véritable rêve éveillé. Elle est inspirée par son enfance où se mélangent différentes cultures populaires celles de sa mère allemande et de son père chinois. Les contes restent une source d’inspiration essentielle, qu’elle revisite avec une grande liberté, d’où surgissent des chaperons rouges, des lapins et des champignons un peu étranges. Peintures, céramiques, sérigraphies, tapis...Nathalie Lété n’a pas de limite dans le choix des médiums et des supports pour matérialiser ses allégories, ou une pointe d'humour apparaît souvent. Sa formation à l’Ecole Duperré à Paris lui a donné l’opportunité de maîtriser divers techniques pour mixer sans complexe une démarche artistique avec le monde plus commercial du design. Elle répond à des commandes issues d'origine diverses à travers des collaborations avec des marques prestigieuses comme Issey Miyake, Karl Lagerfeld, Anthropologie (prêt à porter), Petit collin (poupées), Vilac (jouets pour enfants), Collégien (Chaussons –chaussettes), Domestic (stickers), Monoprix…la liste est tellement longue que je ne pourrais pas toutes les citer. A chacune de ces rencontres Nathalie Lété étonne et donne une touche onirique à certain design habituellement aseptisés. A lire son CV foisonnant d’expériences à travers le monde, on y devine une artiste curieuse. Elle aime jouer avec les défis en transposant ses petites histoires imaginaires sur de nouveaux supports pour ouvrir le champ des possibles à son univers vers des aventures jusque là insoupçonnées par elle-même.

Le secret de son travail réside peut-être sur le fait que Nathalie Lété a garder son âme d’enfant et qu'elle considère tout comme un grand terrain de jeu, où tout est bon pour prendre un ticket vers l’imaginaire ?

- L’exposition « Mes petites histoires » à la Piscine de Roubaix lui sera consacrée (21 mars-21 juin 2015), pour ceux qui auront la chance d’y aller.

- Un livre pop up inspiré de l’histoire de Boucle d’or intitulé « Promenade de la petite fille », est une occasion de faire découvrir ses dessins aux enfants. La vaisselle de Petit Jour Paris en est issue.

Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété
Il était une fois Nathalie Lété

Partager cet article

Repost 0
Published by l'arbre aux souhaits
commenter cet article

commentaires